Votre panier : 0,00 € HT
Solution e-Commerce - Boutique en Ligne - Catalogue en ligne - Logiciels EBP - Formation

Logiciel de pointage avec badgeuse Vedex

A la base, le logiciel de pointage WXT récupère tous les temps de travail enregistré par un salarié par son pointage d’entrée et de sortie depuis la pointeuse S300,S400 ou AS300 (plus ancienne) dans le but de gérer son temps de présence.

Si aucun paramètre est défini, le logiciel na va pas faire une gestion précise, c’est-à-dire qu’il ne répartira pas les heures en normales, crédit/débit, supplémentaires, nuit,…

Cette gestion du temps peut se faire à la journée ou à la semaine (le plus courant).
Exemple: les salariés doivent effectuer 35h par semaine. Si le temps de travail est supérieur, l’excédent pourra être récupéré (Crédit) ou payé en heures supplémentaires.

Horaire libre : le salarié effectue ses heures quand il veut. Il arrive et part comme bon lui semble. La durée de présence est la durée entre le pointage d’entrée et le pointage de sortie.
Exemple: si le salarié entre à 7h48 et sort à 16h19, son temps de travail sur la journée est de: 8h31

Horaire fixe : la plage horaire de présence du salarié est imposée, et les durées de présence en dehors de cette plage horaire ne sont pas comptabilisées.
Exemple: Pour un horaire fixe de 8h à 16h, la présence du salarié à partir de 7h45 et jusqu’à 16h15 donnera un temps de présence de 8h. Les 15mn avant 8h et 15mn après 16h ne sont pas comptées.
Ce mode de calcul ne permet pas au salarié de faire des heures supplémentaires. De plus, il ne peut pas rattraper un retard du matin par une sortie plus tardive le soir (sauf autorisation du responsable)

Horaire variable : permet une plage d’arrivée le matin et une plage de sortie le soir. Avec ce type horaire, le salarié peut (automatiquement) compenser une arrivée un peu tardive le matin par un départ plus tard le soir. Ce type horaire permet également d’effectuer plus d’heures un jour et moins un autre.
Cela suppose de mettre en place un compteur permettant de recueillir les heures excédentaires ou déficitaires pour connaitre la situation du salarié à tout moment.
Si sur une journée, le salarié ne doit pas générer d’heures excédentaires, il faudra mettre en place un paramètre d’écrêtage journalier.
Ceci limitera automatiquement le temps de présence comptabilisé (exemple, 7h) tout en laissant une marge au salarié sur son entrée et son départ.

Les arrondis d’entrée et de sortie (exemple au ¼ d’heure) :

Tous les pointages d’entrée sont arrondis au ¼ d’heure supérieure et tous les pointages de sortie sont arrondis au ¼ d’heure inférieure.
Exemple: Un pointage à 7h53 fera démarrer le compteur à 8h et un pointage de sortie à 17h07 stoppera le compteur à 17h.
=> Pénalisant pour le salarié car une entrée à 8h01 fera démarrer le compteur à 8h15. On peut dans certains cas, recourir à une tolérance pour ne pas pénaliser le salarié des petits retards.

Les pauses :
Les pauses peuvent être pointées, non pointées, payées, non payées.
Le logiciel de pointage WxT propose une gestion des pauses puissante et donc relativement complexe.
Exemples :

• Pause de x mn non pointée non payée
• Pause de x mn non pointée payée
• Pause de x mn pointée non payée
• Pause de x mn pointée payée


Les heures supplémentaires :
Elles sont toujours calculées à la semaine, donc le dimanche à 24h.

Il existe plusieurs tranches :

  • Entre 35 et 43 heures => 25%
  • A partir de la 44èmeheure => 50%

Il n’est pas possible de calculer des heures supplémentaires sur une semaine non complète.

Les heures excédentaires et déficitaires (Crédit/Débit) : Il ne s’agit pas d’heures supplémentaires !

Ce sont des heures qui ne sont pas payées par l’employeur.
Ces heures excédentaires peuvent être :

  • Journalières => exemple 7 heures par jour
  • Hebdomadaires => exemple 35 heures par semaine

Elles ne peuvent pas être calculées au mois puisque le nombre de jours et le nombre de week-end par mois est différent d’un mois à l’autre.
Pour obtenir une situation à la fin de chaque mois, il faut faire une gestion journalière des heures crédit/débit.
Exemple: Si un salarié fait 7h37 un jour donné, le compteur crédit récupère 37mn.
Si le salarié «récupère une journée», le compteur débit récupère la valeur 7h
Un compteur solde Crédit/Débit donnera la valeur de ce compteur.

Les heures spécifiques (nuit, dimanche, jours fériés,…)
Elles sont soumises à des majorations.
Exemple: les heures effectuées entre 22h à 5h sont des heures de nuit soumis à majoration.

Les absences :
Elles peuvent être compensées ou non compensées.
Exemple : Un congés sans solde sera non compensé.

L'extension de journée :
Dans certains secteurs d'activité (la restauration, l'industrie dans le cadre des 3x8,...) les salariés commencent leur journée à 19h et la termine le lendemain à 2h.
Exemple :
Un salarié commence sa journée le lundi à 19h et la termine à 2h le lendemain.
Le sytème de gestion horaire WxT de Vedex va comptabiliser un temps de présence de 7h sur la journée du lundi.